Arrête NW Petit Astazous et crêtes à Gavarnie 11 3000m

Descriptif du parcours

Village de Gavarnie, peu de places gratuites. Il faut compter 9 euros la journée soit 18 euros en tout pour cette course.

Dénivelé : 3000m.

Distance : 30km.

Durée : environ 22 heures avec un premier bivouac d’approche aux cabanes du Pailla, un second à l’étang glacé du Marbore.

Cotation/difficulté : AD+ pour l’arrête NW du Petit Astazou, F+ pour le Grand Astazou, PD/PD+ pour l’accès au Col du Cylindre par une cheminée équipée, PD pour la NW du Mont Perdu plus si vous faites le Doigt (AD+), PD pour le Cylindre et F/F+ pour le reste.

Matériel : crampons et piolet jusqu’à tard dans l’été pour passer la glacier du Pailla et les versants Sud de Gavarnie qui gardent longtemps la neige, corde à double de 50m suffisante, un jeu de friend, quelques sangles variées, une ou deux dégaines.

Infos utiles : Topo Camptocamp Trace GPS


Après une bonne expérience sur Les crêtes des Frondellas, je pars sur mon premier AD+ sur l’arrête NW du Petit Astazou qui offre un panorama excellent sur le Cirque de Gavarnie.

Nous sommes partis assez tard de Gavarnie à 22h pour bivouaquer au plus proche du début de l’arrête NW du Petit Astazou. Après une bonne heure de marche, nous bivouaquons au dessus des cabanes de Pailla où il est difficile de trouver un endroit plat.

Lever à 5h20 et départ à 6h, nous arrivons au pied de l’arrête à 7h30 après avoir traversé le glacier du Pailla d’où démarre le couloir Swan.

C’est donc parti pour 500m d’arrête en corde tendue la plus part du temps, chaque ressaut correspond plus ou moins à une longueur. Il n’y a pas de passage qui se démarque l’un de l’autre mais cela reste assez physique et soutenu. Heureusement, les pauses aux relais permettent d’admirer une superbe vue sur le Cirque de Gavarnie. On passe le crux sans soucis pour sortir de l’arrête au sommet du Petit Astazou 3012m à 12h. Mon 100ème sommet Pyrénéen où j’ai enfin ma revanche sur le but que j’ai pris l’an dernier.

La vue bascule alors et la face Nord du Mont Perdu avec son glacier suspendu se dévoile.

On continue sur l’arrête beaucoup plus simple jusqu’au Col Swan pour y déposer les sacs afin de monter rapidement au Grand Astazou 3071m.

20170714_122204

Le prochain objectif sera le Col du Cylindre. Après une longue descente, nous arrivons au pied de la cheminée d’accès au col. Celle ci se passe sans soucis et nous continuons par des pentes enneigées. Les deux cents derniers mètres se font dans un terrain croulant et infâme où nous laissons beaucoup d’énergie.

Au col, nous faisons une longue pose puis nous continuons sur l’arrête NW du Mont Perdu avec pour objectif le Doigt du Mont Perdu. L’arrête est assez aérienne mais moins technique que celle de l’Astazou, nous surplombons le glacier du Mont Perdu qui est très crevassé. Ainsi, nous atteignons le Nudillo 3176m. Puis, nous réalisons un rappel de 10m afin d’atteindre la brèche défendue par le Doigt du Mont Perdu. La voie d’accès au sommet se situe sur le flanc gauche, du côté du glacier. Cependant, le terrain et très croulant et exposé, nous ne trouvons par la vire permettant d’accéder au Doigt du Mont Perdu. Nous préférons donc rebrousser chemin et revenir au Col du Cylindre par le Nudillo.

Une fois au Cylindre, nous descendons à l’Etang Glacé du Mont Perdu pour y bivouaquer après une journée bien fatigante.

Le lendemain, nous nous levons à 5h afin d’être au sommet du Cylindre au lever du soleil. Départ 5h50, nous empruntons le raide couloir d’accès au Cylindre où nous mettons les crampons sur le tronçon final. A la sortie du couloir, nous atteignons rapidement le Piton SW du Cylindre 3194m. Puis, nous montons par la cheminée de droite sur des pas de II. L’ascension se termine par une longue crête facile. Nous arrivons ainsi au Cylindre du Marbore 3328m à 7h. Le panorama et immense, sûrement d’un des plus beaux des Pyrénées. On ne sait pas où regarder, on peut voir les plus hauts massifs, Enfers, Vignemale, Néouvielle, Munia, Posets …

20170715_065851

On restera un moment pour contempler tout ces sommets.

Retour à la brèche en effectuant un rappel de 15m dans la cheminée (deux anneaux équipés). Nous descendons par le couloir SE dans un champ d’éboulis instable pour terminer en crampons et effectuer une traversée afin d’atteindre astucieusement la Tuqueta du Marbore 3093m.

20170715_080755

Nous rejoingnons ensuite le Marbore 3248m où la vue plonge sur le Cirque de Gavarnie.

On enchaîne ensuite les Pics de la Cascade et l’Epaule, nous faisons un long détour jusqu’au pied du Marbore afin d’éviter une cheminée instable. Le retour à la brèche est comme d’habitude très long. Nous croisons beaucoup de monde à la Brèche de Rolland après deux jours sans croiser grand monde cela fait un petit choc. Petit embouteillage sur la descente avec des gens pas trop rassuré en tennis et sans piolet … Je coupe tout droit dans la neige et les éboulis. On revient à Gavarnie par les Echelles des Sarradets puis par le chemin de randonnée menant à la cascade où il y a foule, mais peu de randonneurs. Les derniers kilomètres sont très long et nous arrivons à Gavarnie sur les coups de 15h30 après presque 23h de marche et un we bien rempli !

Un commentaire sur “Arrête NW Petit Astazous et crêtes à Gavarnie 11 3000m

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :