Crête du Batchimale : Du Pic de La Pez à la Punta Del Sabre

Description du parcours

Dénivelé : 2350m

Distance : 14,8 km

Durée : 9h

Cotation : PD, les difficultés sont avant tout concentrées sur l’ascension de l’Abeillé et du Schrader, le reste est une crête relativement plate, le rocher n’est pas très bon mais il y a très peu de passages exposés.

Matériel : nous n’avions pas de corde, celle-ci peut être utile pour un très léger rappel pour descendre de la Pointe du Sabre.

Infos utiles : 


Un beau we dans la vallée du Louron qui commence par l’enchaînement de tous les 3000m qui forment la crête du Bachimale.

Pour cette journée Laurent me rejoint, ce qui promet un bon rythme. Départ assez tardif du Pont du Prat. Nous passons par la cabane de berger Jean-Forgues qui est étonnamment ouverte et dans un super état. Ici s’ouvre la longue vallée de la Pez qui est assez plate pour s’élever d’un seul coup.

20171007_082628

Malgré quelques errances dans les éboulis où il faut contrairement à nous rester le plus à gauche possible, cela évite de devoir traversé des tranchées d’une dizaine de mètres de profondeur dans un terrain très croulant. Après ces péripéties,  nous atteignons vite le Port de la Pez.

20171007_085830

D’ici, là face SE du Batoua impressionne.

20171007_095139

Il reste 600m pour le premier sommet, devant nous, deux espagnols à la avec une super caisse, après plusieurs tentative, le terrain est instable et j’ai un petit coup de mou, heureusement nous avons fait le plus gros du dénivelé. Laurent accélère pour rejoindre nos confrères espagnols mais doit bien pousser sur les jambes !

20171007_100256

Arrivé au sommet du Pic de la Pez, nous discutons avec ces deux fusées, l’un deux à 55 ans, chapeau à lui pour avoir la caisse à son age.

20171007_110408
Groupe Batoua Lustou

On commence à partir d’ici le parcours de crête qui nous mènera à la Punta Del Sabre. Le Premier objectif est l’Abeillé tout proche.

20171007_113806

Il n’y a pas de difficultés particulières, peut-être un pas de II ? Au sommet, nous faisons une petite pauses, nos amis espagnols nous rejoignent quelques minutes plus tard, nous ferons ce même manège à chaque sommet ! Nous les taquinons leur disant que la première parti était pour eux, la seconde pour nous !

20171007_113811

La prochaine partie de l’arrête qui mène au Pic Marco Feliù est relativement plate mais offre de beau panorama surtout sur les Posets qui imposent par la hauteur de leur versant.

20171007_120247

On enchaîne ensuite les sommets, Petit Bachimale, Punta Del Ibon. Je reprends des forces même si j’ai du mal à suivre Laurent.

20171007_122710

Nous nous approchons de plus en plus du Schrader dont l’ascension finale semble comporter quelques difficultés.

20171007_122713

20171007_122720
Lac de Loudenvielle depuis la Punta Del Ibon

Le niveau des difficultés se relève un peu pour atteindre la Pointe Ledormeur. Mais le rappel n’est pas nécessaire.

20171007_131627

On regarde une dernière fois le Posets avant de commencer la grimpette du Schrader.

20171007_131629

Il n’y a pas véritablement d’itinéraire et il semble que les difficultés peuvent se contourner.

20171007_132725

20171007_133738

On arrive enfin au Schrader, avant dernier sommet de la crête, la vue est incroyable ! Un très bon belvédère où l’on voit tous les 3000m du Luchonnais, dont une petite partie seront au programme demain.

20171007_133740

A L’Ouest les géants des Hautes-Pyrénées que j’aime tant, Munia, Perdu, Vignemale, Pic Long, Balaitous, ils sont tous là.

20171007_134200

20171007_135028

Du sommet, la vue sur la Punta Del Sabre avec les Posets au fond offre un contraste vraiment bluffant.

20171007_134144

Après quelques pas d’escalades faciles, nous atteignons le 9 ème sommets de la journée.
D’ici nous hésitons à descendre par l’arrête E, qui n’a pas l’air bonne vue d’en haut. On descend côté Espagnol, ce qui nous faudra un très long détour et 200m de dénivelé supplémentaire. Au final, après vérification, cette arrête se descend très bien après une vingtaine de mètre de désescalade.

20171007_142818

On remonte donc au Port d’Aygues-Tortes. Laurent me lâche pour filer vers le Pont du Prat sans rentrer trop tard. Je descends à mon rythme à la cabane Prat Cazeuneuve.

20171007_150845

Vu que j’arrive relativement tôt, j’en profite pour faire une sieste au soleil avant qu’il ne disparaisse derrière le Schrader.

Le soir je rencontrerai avec qui je partirai le lendemain. Au moins, je ne serai pas seul.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :